2

Xiaomi Roborock S50 : Peaufinage & Domotisation

Edit : l’article commence à dater, je n’ai pas suivi les évolutions côté Xiaomi et communautaire et ma série d’articles est probablement partiellement obsolete. En allant chercher les forums de Dustcloud/Valetudo/… vous trouverez certainement des infos plus à jour !

Le robot a été rooté et il accepte maintenant d’être lancé via une ligne de commande, c’est génial mais pas très pratique…

Donc voici quelques grosses améliorations très facile à mettre en place.

Des voix françaises

Un gentil commentateur a fourni le fichier dans le premier billet, et la voix française est plutôt agréable (en plus d’être en français !) donc pourquoi pas si vous en aviez marre des voix anglaises (j’en ai fait un miroir sur mon serveur, malgré un doute sur la licence sous laquelle ce fichier est censé se trouver mais j’imagine que c’est au minimum dans le domaine du tolérable)

Si votre robot a accès à Internet (que vous ne l’avez pas bloqué avec le firewall de votre routeur par exemple)

mirobo --ip <IP du robot> --token <token> install-sound https://charles.parvin.ovh/wp-content/static/french.pkg e3495dca5ace6ba5e1ae01877bb5ddb2

Sinon si votre ordinateur est accessible au robot dans le réseau local, téléchargez french.pkg et exécutez simplement

mirobo --ip <IP du robot> --token <token> install-sound french.pkg

Une interface de contrôle par navigateur web

Hébergée par le robot lui-même Valetudo a l’avantage d’être universelle, dans le sens où elle fonctionnera depuis tous les appareils de votre maison et même d’autres programmes de contrôle s’appuiront sur elle pour ajouter des fonctionnalités supplémentaires.

La gestion des zones pour le nettoyage ciblé est encore très hasardeuse mais devrait être parfaitement opérationnelle avec les développement à venir.

Téléchargez le fichier valetudo de la dernière version disponible sur cette page puis envoyez la sur le robot à l’aide de cette commande :

scp valetudo root@<IP du robot>:/usr/local/bin/

Puis téléchargez le fichier valetudo.conf et envoyez le sur le robot de la même façon :

scp valetudo.conf root@<IP du robot>:/etc/init/

Vous pouvez maintenant lancer valetudo depuis le robot (après l’avoir rendu executable)

chmod +x /usr/local/bin/valetudo && service valetudo start

Maintenant rendez vous sur http://<IP_du_robot>/ depuis un navigateur quelconque et voici une télécommande fonctionnelle pour votre robot accessible depuis n’importe quelle machine connecté sur votre WiFi domestique ! Bon c’est de nouveau quelquechose en anglais après avoir mis les voix en français, mais il faut bien s’y faire pour la domotique : beaucoup de petits projets restent dans un état de beta permanente et les traductions souvent ne seront jamais disponibles à moins de le faire soi-même.

Un logiciel de contrôle plus avancé

Je vous présente RoboRock Control Center (ou rrcc pour les intimes) qui fonctionnera depuis tout ordinateur Linux, Mac ou Windows !

Il permet le même contrôle basique du robot que Valetudo mais aussi l’intégralité de la configuration possible via python-miio (et même plus comme l’extraction du token avec le mot de passe root ou l’installation de valetudo). Et le plus intéressant de tout, il permet de sélectionner une zone à la souris pour le nettoyage ciblé d’une zone de la maison (à condition d’avoir la carte déjà créée lors d’un nettoyage précédent)

Pour y découvrir (encore une fois, juste en anglais ou allemand cette fois) il y ‘a juste à télécharger et exécuter la dernière version disponible.

2 thoughts on “Xiaomi Roborock S50 : Peaufinage & Domotisation”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *